Box Multi-Fruitée

Box

Le trio tout doux

Le trio tout doux

Une box composée d’avocats, de fruits de la passion et de bananes, bref une super box avec de super-pouvoirs.

Composition Box 3 kg :
Fruits de la passion (12) , bananes (1kg) et avocats (3)

Composition Box 5 kg :
Fruits de la passion (20), bananes (2kg) et avocats (6)

5484

Box 3 kg
54
Box 5 kg
84
Effacer
LIVRAISON INCLUSE :
En France métropolitaine (Hors Corse), en Belgique et au Luxembourg

Nos avocats

Nos fruits de la passion

Nos bananes Mignonnes

Origines et saveurs

Aujourd’hui, sur le banc des accusés, nous retrouvons l’avocat. Le chef d’accusation ? Coupable d’être délicieux ! L’avocat, de son nom scientifique Persea Americana, a été introduit à La Réunion à la fin du XVIIIe siècle par l’agronome réunionnais Joseph Hubert, disciple de Pierre Poivre.
L’avocat tropical de La Réunion, vêtu d'une fine peau verte, peut s’exprimer sur des notes de noisette, avec une chair douce, plus ou moins crémeuse. En bref, l’avocat de La Réunion c’est 500 g de voyage gustatif !

Culture et soins

Les avocats de La Réunion s’épanouissent grâce à un climat chaud et humide jusqu’à 900 mètres d’altitude, préférant les zones non ventées.
Cet arbre, qui peut atteindre 20 mètres de hauteur quand il n’est pas taillé, ne nécessite d’aucun traitement et fructifie naturellement grâce à la pollinisation des abeilles. Les avocats sont cueillis manuellement à point afin de pouvoir voyager dans les meilleures conditions et continuer à mûrir à des milliers de kilomètres de La Réunion.

Conservation et dégustation

À La Réunion, l’avocat est apprécié aussi bien en salé qu’en sucré. Coupé en deux et dénoyauté, il suffira de quelques gouttes de citron vert et d’une cuillère à café de sucre de canne, ou simplement dans une salade variée, arrosée d’une fine vinaigrette. Le « rougail z’avocat » avec l’oignon, le piment et la tomate, n’est pas sans rappeler le plus célèbre des plats d’Amérique Latine, le guacamole. Hormis ces usages traditionnels, l’avocat est devenu aussi un fruit healthy qu’on peut retrouver dans des préparations plus tendances comme dans les smoothies, les bowls ou encore dans des desserts glacés.
Avocats de La Réunion

Origines et saveurs

Désolé pour les romantiques, le mot « passion » ne fait pas référence au transport amoureux mais à la passion du Christ, en raison de sa fleur évoquant, entre autres, la couronne d’épines. À La Réunion, on l’appelle aussi grenadille. Sucrée et délicatement acidulée, sa chair jaune est piquée de petites graines noires qu’on aime sentir croquer sous la dent.

Culture et soins

On dorlote ce fruit fragile, qu’il faut protéger de la pluie : en excès, elle peut causer de gros dégâts à nos cultures de passiflore – la fleur qui donne les fruits de la passion… Au sein de la coopérative, on cultive cette plante aussi bien dans les Hauts (500 m d’altitude) que dans les Bas (100 m d’altitude), ce qui nous permet d’avoir 4 floraisons annuelles successives et d’en récolter sans interruption !

Conservation et dégustation

Parole d’experts : un fruit de la passion est mûr quand sa peau commence à friper et qu’il pèse son poids dans votre main. Conservez-le à température ambiante pour qu’il poursuive son mûrissement. Si vous souhaitez attendre avant de le déguster, nous vous recommandons de le placer au réfrigérateur mais dans la partie la moins froide. Le fruit de la passion se savoure coupé en deux, à la petite cuillère ou comme ingrédient « surprise » dans des desserts pour apporter une note acidulée.
Producteur fruit de la passion

Origines et saveurs

La banane Mignonne (ou banane figue) est typiquement réunionnaise. Bien qu’elle soit elle aussi une banane dessert, elle a peu en commun avec la banane Cavendish que l’on trouve aux Antilles. Plus petite, plus ronde, bien jaune, la banane Mignonne est aussi plus sucrée et sa chair est fine en bouche.

Culture et soins

Nous le savons, un bananier de bananes Mignonne a besoin de place ! Il atteint facilement 3,5 à 4 m de hauteur et, à chaque cycle, le pied principal nous donne 5, 7 ou 9 rejets… C’est pourquoi nous maintenons les pieds très espacés les uns des autres. Cela permet aussi d’assurer à nos bananiers un bon ensoleillement quelle que soit la saison. Toutes les semaines, nous retirons les feuilles des arbres pour éviter qu’elles n’abîment les régimes. La récolte se fait toute l’année.

Conservation et dégustation

Comme pour toute banane, ne placez pas la Mignonne au réfrigérateur, ça risque de la faire noircir. Pour être sûrs de la déguster au bon moment, nous avons une technique infaillible : il faut que sa queue soit souple sous vos doigts quand vous êtes sur le point de l’éplucher. Côté préparation, elle se savoure naturellement crue mais aussi en beignets (les fameux bonbons de banane, très appréciés à La Réunion), flambée ou en confiture.
Bananes mignonnes